Comment rester zen le jour de l'entretien

Auteur : Aurélie Tachot
juin 2011

Vous avez les mains moites à l'idée de ne pas être à la hauteur ? Pour éviter d’être paralysé par le stress, voici quelques techniques simples de relaxation.

Adoptez la « positive attitude »

Ce n’est pas en vous répétant « Je n’ai pas les compétences pour ce poste » que vous obtiendrez des résultats. Pour chasser les mauvaises pensées qui encombrent votre esprit, essayez de visualiser son déroulement de manière positive quelques jours avant l’entretien. « Imaginez vous confiant, légitime et dans une situation de réussite », résume Sylvie Audibert, coach et spécialiste en gestion du stress professionnel au sein du cabinet Audere. Et surtout, gardez en tête que la décision du recruteur ne conditionne pas le reste de votre carrière, c’est simplement une étape parmi d’autres.

Respirez avec le ventre

« La respiration est directement corrélée aux pensées. Plus les pensées seront anxiogènes, plus la respiration sera courte et saccadée », explique Sylvie Audibert. Pour apaiser votre stress de dernière minute, apprenez le b.a.-ba de la respiration abdominale. Juste avant l’entretien, dans les transports en commun ou dans la salle d’attente, mettez votre main sur votre abdomen et concentrez-vous sur votre respiration. Lorsque vous expirez, chassez le plus d’air possible par la bouche en poussant votre nombril vers les lombaires. En inspirant, essayez de gonfler votre abdomen (et non votre thorax) au maximum. Recommencez autant de fois que nécessaire.

Etirez vos muscles

Le stress accroit les tensions musculaires. Comme un sportif préparant une épreuve, pensez, vous aussi, à chouchouter vos muscles. Quelques minutes avant votre rendez-vous, profitez des secondes où vous êtes seul dans l’ascenseur pour effectuer quelques exercices d’étirement. Pour soulager vos muscles du dos, entrelacez vos doigts et tendez vos bras au dessus de votre tête, paumes dirigées vers le plafond. Inclinez lentement votre tronc vers la gauche puis vers la droite. Si vous souhaitez également dénouer les tensions de votre cou, haussez les épaules et maintenez cette position pendant 5 secondes avant de les relâcher doucement. Pour détendre les muscles du visage, baillez ! Cela permettra également de ré-oxygéner votre cerveau.

Massez vos tempes

Pour stimuler la circulation sanguine de votre cerveau, prenez quelques instants avant votre entretien d’embauche pour effectuer un auto-massage des tempes. Investissez un endroit calme (voiture, ascenseur, toilettes…), fermez les yeux et exercez des pressions circulaires sur vos tempes avec le bout des doigts pendant 5 minutes. Pour terminer le massage et chassez vos tensions, tirez légèrement vos lobes d’oreilles vers l’extérieur avec le pouce et l’index.


haut de page