L'entretien par chat : séduire le recruteur en ligne

Auteur : Amandine Chauve
juin 2011

Effet de mode ou tendance à long terme, le chat a en tout cas fait son apparition dans le processus de recrutement. Comment faire de cette prise de contact virtuelle une opportunité bien réelle ?

Les recruteurs se sont mis au goût du jour en organisant des chats recrutement destinés à discuter avec les candidats via messagerie instantanée. Ces opérations s’inscrivent souvent dans une stratégie de communication afin de gagner en visibilité, elles ne signifient donc pas forcément de nombreux postes à la clé. Pour autant, c’est une manière simple et rapide de prendre contact avec un employeur, d’en savoir plus sur ses opportunités d’emploi et de vous faire connaître du recruteur, ou du moins d’ajouter votre CV dans sa CVthèque.

Prêt à interagir

Depuis votre clavier, « il faut être prêt à répondre du tac au tac à quelques questions filtres, notamment sur votre niveau d’études et vos précédentes expériences, explique Emmanuelle Delachaux, responsable de l’emploi chez KFC France, qui recourt aux chats emploi pour l’ensemble de ses restaurants. Par ailleurs, il ne faut pas hésiter à prendre l’initiative : vous présenter puis questionner directement l’interlocuteur sur les postes à pourvoir et le processus de recrutement. » En plus d’obtenir de précieux renseignements, cette attitude sera la preuve de votre intérêt.

Le bon ton

Gestuelle et autres indices comportementaux sont ici absents. Une attention toute particulière doit donc être portée à la tonalité de vos messages. « C’est non seulement sur le fond de vos réponses, mais aussi sur la forme que se forgera l’opinion du recruteur », précise Emmanuelle Delachaux. Gardez bien à l’esprit que vous n’êtes pas sur MSN, réfrénez vos envies d’abréviations et autres smileys, écartez également toute familiarité et faites attention à la clarté de vos propos ainsi qu’à l’orthographe. Relisez-vous avant d’envoyer chaque message afin d’éviter les impairs. Pour autant, vous n’êtes pas non plus en train de rédiger une lettre de motivation : le chat ne se prête pas aux tournures trop formelles. Mieux vaut privilégier des formulations simples et claires.

Soignez votre e-réputation

Profils Viadeo, LinkedIn, voire même Facebook : gardez en tête que le recruteur n’est qu’à une portée de clic de vos CV en ligne. Outre vos échanges par chat, ceux-ci feront office de cartes de visite. Soignez donc vos descriptions de profil, choisissez avec pertinence vos mots-clefs et filtrez les informations trop personnelles.


haut de page